Traduire cette page :  de  
Thai forest Monastery :: Tantra ou Tantrisme
Thai forest Monastery Forum Index
Thai forest Monastery
Small Thai forest Monastery in Thailand - monastere forestier en Thailande
 
Thai forest Monastery Forum IndexFAQSearchRegisterLog in



 Welcome 
Welcome - Bienvenue - ยินดีต้อนรับ - Guest to Wat Pa NongPai in Buriram Province - Thailand - วัดหนองไผ่   
:: Tantra ou Tantrisme ::

 
Post new topic   Reply to topic    Thai forest Monastery Forum Index -> Une Vie de Moine - A life as a Monk -> Autres voies du Bouddhisme
Previous topic :: Next topic  
Author Message
praadjarnpaki
Administrateur

Offline

Joined: 02 Aug 2012
Posts: 312
Localisation: Thailande

PostPosted: Fri 15 Feb - 08:40 (2013)    Post subject: Tantra ou Tantrisme Reply with quote

 
Tantrisme

Le tantrisme dont le mot d'origine occidentale inventé au XIXe siècle est dérivé du terme tantra1 (sanskrit selon IAST ; devanāgarī : तन्त्र)2 désigne un ensemble de textes, de doctrines, de rituels et de méthodes initiatiques qui ont pénétré de façon diffuse la plupart des branches de l'hindouisme3, et dont la définition exacte ainsi qu'une origine historique restent un sujet de discussion parmi les spécialistes occidentaux4. Il s'exprime dans des textes ou tantra (qui signifie « trame », « chaîne », d'un tissu et, au figuré, se déroule en s'enchaînant: mais aussi par la suite, « doctrine », « règle » et « livre (doctrinal) »5) révélés, selon la légende, par Shiva lui-même6spécialement pour l'homme déchu du dernier âge, selon la cosmologie de l'Hindouisme.
À partir du VIe siècle, on rencontre des cultes tantriques dans les écoles shivaïtes ou shaktistes, dans le bouddhisme mahâyâna et dans le bouddhisme vajrayāna (bouddhisme adamantin ou bouddhisme de diamant, aussi nommé bouddhisme tantrique) pratiqué principalement au Tibet, en Mongolie et au Japon7.
La littérature tantrique se compose de textes qui ont des noms divers comme les tantra, les saṃhitā, les āgama et même certains sūtra8.
Bouddhisme tantrique
Article détaillé : Bouddhisme vajrayāna.


Mandala de kalachakra


Il s'est développé un tantrisme propre au bouddhisme, qui semble émerger entre le IIIe siècle et le IVe siècle, sur des fondements hindouistes [réf. nécessaire]. Dans le nord de l'Inde, à Nalanda et à Vikramashila, sont développés la théorie, les différents rituels et les mandalas. Le corpus sanskrit est complet au VIIe siècle et commence alors à pénétrer au Tibet à travers différents maîtres indiens, népalais ou afghans, dont le premier est Padmasambhava (VIIIe siècle). Le relais est bientôt pris par des Tibétains ayant étudié en Inde ou au Népal, qui deviendront maîtres et traducteurs. En 714, il gagne aussi l’Asie du Sud-Est et la Chine avec l'arrivée de Shubhakarasimha 637-735 puis de Vajrabodhi et Amoghavajra en 719. Suite aux persécutions, il disparaitra de ce pays en tant que tradition propre et continuera par contre au Japon par l’intermédiaire de moines comme Kukai élève de Huiguo qui fondera le bouddhisme Shingon.
Le terme tantra est dans le bouddhisme interprété comme « continuité  » (tib. rgyud)10. Une interprétation alternative comme « intégration [des différents aspects et processus de la personnalité] » a été proposée par Rongzom Chokyi Zangpo (Nyingma, XIe siècle). L’objectif de la pratique est comme dans l’ensemble du bouddhisme mahayana le développement de la sagesse et de la compassion, la destruction de l’ignorance et la parfaite compréhension de la vacuité transcendant samsara et nirvana. Les déités ne sont pas comme dans l’hindouisme des êtres ayant une nature propre ; elles sont plus nombreuses et propres au bouddhisme pour la plupart. L’exégèse des tantras repose sur la philosophie bouddhique11.
Selon la tradition vajrayana, les tantras proviennent tout comme les sutras directement du Bouddha Shakyamuni. Il les aurait transmis sous d’autres formes que sa forme historique, éventuellement en se dédoublant. Ainsi, au moment où il anéantissait les efforts de Mara, il aurait enseigné sur un autre plan à des êtres des tantra comme celui de Tandrin (Hayagriva)[réf. nécessaire]. Alors que sous sa forme terrestre il donnait le sermon du mont des Vautours, il aurait transmis le Tantra de Kalachakra, conservé durant plusieurs siècles dans le monde de Shambhala. De grands accomplis (sansk.: Mahāsiddhas) auraient eu une perception directe des déités tantriques, et composèrent des cycles d'enseignement12 qui auraient ensuite été diffusés de maître à disciple de façon secrète.
Les textes tantriques sont la base du tantrayana, présenté comme relevant d’un niveau supérieur aux pratiques s’appuyant seulement sur les soutras hinayana et mahayana. Le tantrayana est un yoga censé éveiller plus rapidement la conscience subtile chez les personnes karmiquement prédisposées, et doit être pratiqué avec un guru après en avoir reçu une transmission de pouvoir aussi nommée initiation. L’éveil est atteint à travers un processus faisant appel à des visualisations de déités (yidam) dans leur univers (mandala), auxquelles le pratiquant s’identifie pour réaliser finalement leur aspect illusoire. Une particularité du tantrayana est que les obstacles mentaux comme la colère ou le désir ne sont pas réprimés mais pris en charge pour être transformés en dispositions positives comme la compassion. Des passages apparemment contraires à l’éthique bouddhiste telle la violence peuvent apparaître dans les tantras, qui font l’objet d’une exégèse à différents niveaux. Des pratiques non orthodoxes et réservées à des pratiquants de niveau élevé ont pu donner au bouddhisme tantrique une image sulfureuse.[/center]


Back to top
Publicité






PostPosted: Fri 15 Feb - 08:40 (2013)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
praadjarnpaki
Administrateur

Offline

Joined: 02 Aug 2012
Posts: 312
Localisation: Thailande

PostPosted: Fri 15 Feb - 08:42 (2013)    Post subject: Tantra ou Tantrisme Reply with quote

Qu’est-ce que le Tantra... simplement  ?
 
Le mot " Tantra " est trop souvent pris dans le sens  d'une qualification du Tantrisme du point de vue de l’Occident.
 
Les Tantra sont des textes véhiculant, soit une métaphysique, soit des pratiques rituelles, soit des techniques se basant sur l’énergie et la conscience. Ils sont la continuité voire la réadaptation pour l’homme moderne d’une très antique sagesse prenant racine dans l’Inde ancienne.
 
La voie Tantrique est une application quotidienne à se libérer de nos conditionnements, de la souffrance, de nos rejets et complaisances et de tous les aspects illusoires de notre vision du monde basés sur sujet objet.
Cette voie est un yoga total qui ne rejette rien.  C’est pourquoi elle inclut le travail sur :
  •  Les énergies sexuelles, en les transformant en énergies subtiles.
  •  Le rapport homme/femme à l’image du Dieu unique à deux sexes.
  • Les énergies qui s’expriment aux travers de nos désirs et de nos frustrations, qui sont objet d’enseignement comme l’énergie véhiculée dans l’égo.
  •  L’abandon, la peur et la joie.

En conclusion, la pratique de la voie Tantrique ou tantra, nous propose de retrouver le chemin qui mène à notre centre en se réappropriant l'énergie que nous rejetons sur l'autre dans un hypothétique accès au bonheur d'une relation sujet /objet.
 
Dans cette approche à l’écoute de soi, je vous propose de partager un espace pour voir sans vos yeux, toucher l‘intangible, entendre le silence et goûter l’amour : Etre vivant !
 
Un parmi les autres, ni unique ni différent ! Je suis ce que vous êtes, vous êtes ce que je suis.  


Back to top
praadjarnpaki
Administrateur

Offline

Joined: 02 Aug 2012
Posts: 312
Localisation: Thailande

PostPosted: Fri 15 Feb - 09:15 (2013)    Post subject: Tantra ou Tantrisme Reply with quote



Les Chakras : centres de forces

 
Dans la tradition tantrique, les chakras sont nos centres de force vitale et de conscience. Ils ont pour fonction de recevoir, assimiler et distribuer les forces subtiles à notre corps. Ce sont des émetteurs et des récepteurs d’énergies et d’informations. Ils gouvernent donc la structure et l’activité du corps psychique (astral), de l’énergie vitale et de nos états de conscience.

Le sorcier effectue un travail sur lui-même qui va développer ses différents centres de force, et lui permettre d’activer certains pouvoirs occultes (siddhi).
Certains chakras secondaires sont assez importants en occultisme, comme les chakras au centre des pieds et des mains.
Le schéma suivant illustre les 7 chakras majeurs. Nous vous laissons le soin de faire vos propres recherches sur les diverses fonctions de ces centres d’énergies, de sorte à ne pas trop alourdir cette section du site.
 
 
  
La Kundalini La Kundalini est une puissance colossale enfouie dans Muladhara, le chakra racine.
La tradition représente la Kundalini comme un serpent de feu endormi à la base de la colonne vertébrale. Si ce "feu-serpent" s’éveille et monte jusqu’au cerveau, il ouvre pleinement les chakras sur son passage en montant dans la colonne vertébrale, et conduit à la perfection énergétique. De grands pouvoirs sont ainsi obtenus.
A chaque fois qu’un homme utilise des pouvoirs paranormaux ou des capacités hors du commun, nous pouvons dire que des fragments de la Kundalini passent au travers de certains de ses canaux d’énergies et actives des zones de l’organisme ou du cerveau, et par conséquent certains chakras particuliers.
 


La science de l'éveil de la Kundalini est liée au yoga et au tantrisme. Il est courant que les magiciens et les sorciers occidentaux utilisent ces disciplines ou s'en inspirent  pour stimuler le pouvoir de la Kundalini. L'éveil de la Kundalini peut être dangereux physiquement et mentalement si l'adepte n'est pas correctement préparé, ce qui explique la grande prudence des maitres de l'Inde.

Généralement, le sorcier stimulera ses chakras et ses pouvoirs occultes pour préparer le terrain et stimuler progressivement le feu serpent. L’éveil total de la kundalini se produira alors par répercussion du le travail sur l’énergie.
 
L'éveil des chakras et des potentialités énergétiques
Un bon équilibre physique et mental constitue un bon moyen de permettre à nos énergies de circuler harmonieusement. Mais pour aller plus loin et en particulier dans le domaine de l’ésotérisme, il convient d’avoir une approche plus pointue. Il existe trois approches principales dans l’épanouissement de nos centres d’énergies :
- La méthode directe ou mystique. Elle consiste à stimuler directement les chakras par diverses techniques issues principalement du yoga et des méthodes tantriques. Aussi parfois utilisée en magie.
- La méthode comportementale ou théosophique. Elle s’articule autour d’une régulation par notre propre comportement. L’éveil au don, au partage et aux sentiments sera un stimulant pour le chakra du cœur. La conscience corporelle et la bonne relation à la terre favoriseront l’éveil du chakra racine et ainsi de suite.
- La méthode par résonnance ou magique. Le travail de divers exercices occultes dans le but d’acquérir des pouvoirs psychiques va aussi stimuler les divers chakras en liaison avec ces capacités. Par exemple : l’exercice de la voyance et de la visualisation sera un stimulant pour le 3e œil. 





Back to top
Contenu Sponsorisé






PostPosted: Today at 05:57 (2018)    Post subject: Tantra ou Tantrisme

Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Thai forest Monastery Forum Index -> Une Vie de Moine - A life as a Monk -> Autres voies du Bouddhisme All times are GMT + 7 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
onyx © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduire cette page :  de